Urgence hydrique : Comment arroser les plantes et le jardin sans gaspillage et profiter d’une belle récolte !

Il est désormais clair pour tous que nous  sommes confrontés à une grave « urgence hydrique » :  il ne pleut presque pas, très peu, et la sécheresse s’accentue, déplaçant l’agriculture de notre pays du nord vers le sud.

Et lorsque l’on profite d’un espace vert, qu’il s’agisse d’un potager ou d’un jardin, le problème devient plus pressant que jamais.

Le sol a besoin d’eau pour porter ses fruits, mais il y en a de moins en moins !

Alors, que pouvons-nous faire pour résoudre le problème tout en profitant de nos espaces extérieurs et en les gardant luxuriants ?

On vous l’explique !

Urgence hydrique

Urgence hydrique : Comment arroser les plantes et le jardin sans gaspillage et profiter d’une belle récolte !

La première règle d’or pour un potager prospère est  de garder le sol le plus humide possible.  Pour ce faire, vous avez besoin  de paillis  pour isoler le sol et lui permettre de prospérer. Utilisez de la paille économique et fonctionnelle, mais veillez à ne pas faire germer les graines.

Vous pouvez  utiliser l’irrigation solaire pour arroser le potager.  C’est une méthode parfaite pour toute récolte !

Prenez des bouteilles en plastique d’une capacité maximale de 1,5 litre. Coupez le haut, enterrez le bas dans le sol et remplissez d’eau.

Coupez maintenant le fond d’une bouteille de 5 ou 10 litres et utilisez la partie supérieure pour créer une « serre » rudimentaire. Le soleil évapore l’eau des fonds de bouteilles enfoncés dans le sol. La vapeur s’accumule à la surface de la  « cloche »  et descend lentement vers le fond, la gardant humide.

Vous pouvez également  créer un système d’irrigation goutte à goutte très simple :  ouvrez le bouchon d’une bouteille et remplissez-la d’eau. Placez-le à côté de la plante et enterrez-le à l’envers.

Urgence hydrique

Pour de meilleurs résultats, vous trouverez dans notre offre  des arroseurs automatiques  qui assurent un arrosage correct de la plante jusqu’à 50 jours et sans gaspillage.

Enfin, utilisez  le stockage d’eau de pluie  . Utilisez de vieux tambours. Placez-les de manière à récupérer la pluie si nécessaire et couvrez-les d’un couvercle à chaque retour du temps clair pour empêcher les insectes, les feuilles ou la poussière d’y pénétrer.

Utilisez-le ensuite pour arroser votre jardin.

Facile, non ? Vous économiserez de l’argent et des soucis, mais votre potager prospérera sans être affecté par les restrictions !