Insecticide bio puissant pour vos plantes : il faut procéder ainsi ! (pucerons, cochenille et araignée rouge)

Insecticide bio puissant pour vos plantes : il faut procéder ainsi ! (pucerons, cochenille et araignée rouge)

En agriculture biologique l’utilisation du savon de Marseille est pratiquement indispensable.

En fait, il s’avère être un excellent insecticide pour éloigner les insectes qui endommagent les légumes et les plantes fruitières.

Il peut être utilisé soit sous forme liquide, soit sous forme de stick jaune (par exemple celui d’ALGA) selon vos besoins. En fait, sur cette page, vous découvrirez qu’en plus d’être un parfait insecticide, il possède également de nombreuses autres qualités .

Pour le savoir, il suffit de lire ci-dessous.

Savon de Marseille : l’insecticide bio pour vos plantes à utiliser sans crainte !

Ce savon est le premier insecticide à utiliser absolument en agriculture biologique . En fait, ce produit est parfait pour éliminer les insectes à corps mou . De plus, il est indiqué précisément parce qu’il a la caractéristique d’être uniquement par contact et qu’il est sélectif donc n’élimine que les insectes nuisibles.

Les insectes qu’il élimine sont :

  • Mouche blanche
  • Pucerons
  • Acarien rouge
  • Cochenille cotonneuse
  • Psylla
  • Metcalfa
  • Punaise de lit

Tous les autres insectes comme les abeilles, les coccinelles et tous ceux qui possèdent un exosquelette ne sont pas endommagés même en cas de contact.

De plus, le savon de Marseille a la capacité de dissoudre le miellat , d’adoucir la suie et peut être utilisé comme agent collant . De plus, il possède des propriétés antifongiques .

Pour savoir comment l’utiliser, continuez à lire.

Savon de Marseille : apprenez à l’utiliser sur les plantes.

Le savon de Marseille à usage agricole est présent dans les groupements , les pépinières et dans tous les lieux où l’on traite des produits biologiques .

Des blocs jaunes ou du savon liquide peuvent également être utilisés de la même manière .

A ce stade, il ne reste plus qu’à savoir quelles doses utiliser .

Pour l’utiliser comme insecticide et dissoudre le miellat, vous devez choisir un dosage de 6 à 10 grammes par litre d’eau . Il est clair que vous devez utiliser la dose maximale en cas d’infestations graves .

Le traitement à réaliser consiste à utiliser ce produit 1 fois tous les 7 jours pendant 3 fois consécutives . Ensuite, si un cycle supplémentaire est nécessaire, il doit être effectué après 20 jours .

Si vous utilisez le stick jaune, prélevez simplement la portion puis diluez-la dans un peu d’eau tiède . Ensuite, il faut bien dissoudre le tout jusqu’à obtenir une solution blanchâtre à ajouter à l’eau de la pompe ou du nébuliseur .

Quand faut-il effectuer les traitements décrits ?

Les traitements doivent obligatoirement être effectués tard le soir , avec des températures inférieures à 32 degrés et sur des plantes non fleuries .

Par ailleurs, les plantes à traiter ne doivent pas déjà paraître stressées pour ne pas courir le risque de les envoyer en phytotoxicité. Avant d’utiliser cette solution, il est toujours préférable de faire un test . Il suffit de vaporiser un peu de produit sur une partie de la plante et d’attendre 24 heures puis de noter les effets secondaires sur la plante. S’ils ne sont pas là, vous pouvez évidemment utiliser le produit sans délai.

Quelles sont les doses pour l’utiliser comme adhésif ?

Avoir un effet adhésif, c’est donner à la plante un produit qui dure plus longtemps . Vous devez utiliser 3 grammes de savon pour chaque litre d’eau .

Si toutefois du savon liquide de Marseille est utilisé, les doses doivent être doublées . En effet, une distribution complète contient précisément 1 gramme de savon donc elle peut être réglée très facilement.

Conseil

Enfin, il faut souligner que ce savon est basique et qu’on ne peut donc pas y ajouter de solutions acides ou cuivrées . De plus, il peut être phytotoxique pour certaines plantes, comme certaines variétés de tomates et de pois . Ce savon supplémentaire ne convient pas au pourpier et à certains cerisiers ou pruniers , voire à certains poinsettias , lys , fougères , sorgho .

Bref, il est toujours bon de faire le test pour ne courir aucun risque.

Il ne vous reste plus qu’à essayer. Bon jardinage.