C’est un engrais et un pesticide efficace : découvrez cette méthode naturelle et extrêmement efficace !

L’ortie est une  plante herbacée  originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie.

Apparemment, il est connu pour sa  propriété de libérer un liquide pouvant provoquer des démangeaisons et des brûlures  .

Si elle est traitée correctement, l’ortie peut également être utilisée pour faire des décoctions, des risottos, des gâteaux salés et même des omelettes.

Cependant, sur cette page, nous découvrirons comment il peut être utile pour produire un excellent engrais et pesticide pour les plantes .

En effet  , il est possible d’obtenir à partir des feuilles un engrais et un pesticide économique et efficace  , permettant de dire adieu aux produits chimiques vendus en grande surface.

Suivez simplement nos suggestions et soyez patient. Le résultat en vaudra la peine.

Macérat d’ortie : voici comment on le prépare

Le macérat d’ortie est une préparation naturelle riche en nutriments et peut être utilisé comme engrais végétal ou pour renforcer la terre du jardin. Vous trouverez ici les instructions pour préparer le macérat d’ortie :

De quoi avez-vous besoin:

  1. Orties fraîches (meilleures si récoltées au printemps ou au début de l’été)
  2. Seau ou un grand seau
  3. Eau non chlorée (mieux vaut pleuvoir ou laisser reposer 24h pour que le chlore s’évapore)
  4. Gants de protection
  5. Un bâton ou un morceau de bois pour remuer
  6. Un récipient hermétique pour conserver le macérat

Procédure:

  1. Ramassage des orties :  Portez des gants de protection pour vous protéger des orties  . Récoltez des orties fraîches, de préférence jeunes et sans fleurs, car elles contiennent plus de nutriments. Évitez de cueillir des orties à proximité des routes très fréquentées ou dans les zones polluées.
  2. Couper les orties :  Une fois les orties récoltées,  coupez-les en petits morceaux  . Cela permet aux nutriments d’être mieux libérés pendant le processus de trempage.
  3. Macération :  Placer les orties coupées dans un grand seau et remplir d’eau sans chlore. Assurez-vous que les orties sont complètement recouvertes d’eau. Utilisez environ 1 kg d’orties fraîches pour 10 litres d’eau.
  4. Remuer :  Remuez le contenu du seau avec un bâton ou un morceau de bois pour vous assurer que les orties sont complètement immergées dans l’eau. Cela favorise la décomposition et l’extraction des nutriments.
  5. Couvrir :  Couvrir le seau avec un couvercle ou un chiffon pour empêcher les insectes ou les débris d’y tomber.
  6. Macération :  Laisser le seau à l’extérieur, à l’abri de la lumière directe du soleil, pendant environ 3 à 4 semaines. Pendant ce temps, remuez de temps en temps le contenu du seau.
  7. Filtrage :  Le macérat doit être prêt au bout de 3-4 semaines. Passer au tamis ou à la gaze pour éliminer tout résidu d’ortie. Le liquide obtenu est votre macérât d’ortie.
  8. Conservation :  Transférer le macérat filtré dans un récipient hermétique et conserver dans un endroit frais et sombre. Vous pouvez diluer le macérat avant de l’utiliser comme engrais végétal. Normalement, il est  dilué au 1:10 avec de l’eau avant utilisation.

Attention :  Le macérat d’ortie peut développer une odeur très désagréable lors de la phase de macération, mais c’est normal. Assurez-vous de porter des gants de protection lors de la récolte et de la préparation des orties pour éviter les irritations cutanées.