Faire bouillir 5 gousses d’ail dans une poêle : cela résout un problème bien connu

Faire bouillir 5 gousses d’ail dans une poêle offre une solution surprenante à un problème courant. Il ne s’agit pas seulement d’applications culinaires ; L’arôme puissant de l’ail a un objectif plus large. En faisant bouillir ces clous de girofle avec certains ingrédients facilement disponibles, vous pouvez créer un désinfectant naturel simple mais efficace pour les plantes, particulièrement utile pour celles qui possèdent des balcons ou des jardins verts. Voilà comment:

On commence par prendre une tête d’ail et en extraire 5 gousses. Placez ces clous de girofle, ainsi que leur peau, dans une casserole remplie d’environ 350 ml d’eau. Ajoutez deux bâtons de cannelle au mélange. Faites bouillir l’eau, puis éteignez le feu et laissez la solution refroidir.

Une fois refroidi, ajoutez deux cuillères à soupe de savon à vaisselle liquide, en assurant un mélange complet. Transférez la solution, y compris les gousses d’ail et les bâtons de cannelle, dans un flacon pulvérisateur propre. Il n’est pas nécessaire de filtrer le mélange.

Cette solution maison de lutte antiparasitaire élimine le besoin d’alternatives chimiques. Secouez simplement le flacon avant utilisation et appliquez la solution à la base de vos plantes pour dissuader les parasites. De plus, il peut être utilisé dans la maison pour effrayer les petits insectes sans nuire aux animaux.

L’ail a des propriétés naturelles anti-insectes, ce qui en fait un ingrédient idéal pour cette concoction. Son arôme agit comme un moyen de dissuasion contre les moustiques, les fourmis et autres nuisibles. Vous pouvez même améliorer son efficacité en plaçant des gousses d’ail entières dans des pots individuels, placés à mi-chemin entre la tige et le bord.

Au-delà de son utilisation dans le soin des plantes, l’ail offre des propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques, bénéfiques non seulement pour les plantes mais aussi pour la santé humaine. Il est toutefois conseillé de consulter un professionnel de santé avant d’incorporer l’ail à son alimentation à des fins médicinales.