Apprenez à faire pousser de l’ail en pot

L’ail est riche en vitamine E, magnésium et sélénium, il contient également de l’ajoène qui permet de traiter les mycoses. Le cultiver à la maison présente de nombreux avantages puisqu’il s’agit d’un aliment biologique, sans pesticides. Prenez soin de votre économie, cela vous rend également plus conscient de ce que vous mangez.

Comment faire pousser de l’ail chez soi ?

Pour planter de l’ail, vous n’avez pas besoin d’un immense jardin, vous avez juste besoin de ce qui suit :

1 tête d’ail

1 pot de 20 centimètres de profondeur

Terre

Ce que vous devez faire :

Choisissez la tête d’ail de la variété que vous utilisez habituellement. Séparez les clous de girofle mais laissez la coque intacte.

Remplissez le pot de terre mais laissez un centimètre entre le haut du pot et le niveau de la terre.

Enterrez les gousses d’ail à 10 centimètres de profondeur, bout pointu vers le haut.

Vous pouvez mettre jusqu’à 10 gousses d’ail, mais il doit toujours y avoir une séparation de 8 centimètres entre elles.

Vous verrez les épidémies apparaître entre la semaine 12 et 32.

Idéalement, vous devriez avoir le pot dans votre cuisine à côté d’une fenêtre, dans un environnement frais à une température de 15 degrés. Lorsque les pousses sortent, vous pouvez les déplacer dans un endroit plus chaud.

Pour le récolter, il faut attendre que les feuilles les plus anciennes soient sèches. Extrayez la plante entière et laissez le bulbe sécher en plein soleil pendant quelques jours, après quoi vous pourrez les utiliser.