Sydney fonctionne désormais à 100% d’énergie renouvelable

Sydney fonctionne à 100% d’énergie renouvelable. Toutes les opérations de la ville, comme ses lanternes, fonctionneront à l’énergie renouvelable.

Le maire de la ville, Clover Moore, a fait cette annonce dans une vidéo publiée sur Twitter le 1er juillet.

“Agir contre le changement climatique est une priorité absolue pour la ville depuis 2008. C’est donc très excitant de dire ici en 2020 qu’aujourd’hui la ville fonctionne à 100% d’électricité renouvelable”, a-t-il déclaré.

Le maire Lord Moore a expliqué que la ville avait négocié un contrat de 60 millions de dollars sur dix ans avec Flow Power pour fournir à la ville une énergie 100 % renouvelable. Sydney utilisera désormais l’énergie renouvelable d’origine locale du parc éolien de Glen Innes. En outre, il utilisera des fermes solaires à Shoalhaven et Wagga Wagga. Selon le lord-maire, le changement permettra à la ville d’économiser 500 000 dollars par an pour la prochaine décennie. Il réduira également les émissions de 20 000 tonnes par an.

« Cela signifie donc que si la ville apporte une contribution significative à la lutte contre le changement climatique et à la réduction des émissions, nous fournissons également en même temps des emplois dans la région régionale NSW qui contribueront à cette transition juste vers les énergies renouvelables loin du charbon et combustible fossile », a-t-il expliqué.

« Nous avons montré que l’utilisation des énergies renouvelables à l’échelle des réductions d’émissions est non seulement possible, mais également bénéfique pour la croissance de l’emploi et les finances de la ville. J’espère que tous les gouvernements sont vigilants et donnent suite », a déclaré le lord-maire dans un communiqué.

Régions de combustibles fossiles

Les combustibles fossiles tels que le charbon, le pétrole et le gaz sont des sources d’énergie non renouvelables. Ils sont le produit de millions d’années de décomposition d’animaux et de plantes qui ont été convertis en sources d’énergie à partir de niveaux élevés de chaleur et de pression dans la croûte terrestre. Le processus de les extraire du sol est incroyablement dommageable.

Selon l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) : « La plus grande source d’émissions de gaz à effet de serre provenant des activités humaines aux États-Unis provient de la combustion de combustibles fossiles pour l’électricité, la chaleur et les transports. »

En conséquence, plusieurs villes et pays ont déjà abandonné les combustibles fossiles au profit des sources d’énergie renouvelables.

Le jour même où Sydney a révélé qu’elle était passée aux énergies renouvelables, Adélaïde a annoncé que ses propriétés municipales fonctionneraient également entièrement aux énergies renouvelables. La ville australienne s’est également associée à Flow Power. En avril, l’Autriche a révélé qu’elle avait fermé sa dernière centrale électrique au charbon. Le pays vise à passer à 100% d’énergies renouvelables d’ici 2030.

Sydney est neutre en carbone depuis 2007. La ville prévoit désormais de réduire ses émissions de 70 % d’ici 2030. Cet objectif devrait être atteint d’ici 2024 grâce au passage de la ville aux énergies renouvelables.